Les fils tenseurs

­

Le lifting sur fils tenseurs est une nouvelle technique esthétique à la fois novatrice et attrayante, sans chirurgie et sans cicatrices. Elle ne demande aucune incision.
Nous devons aux docteurs Marlen et Georges Sulamaridge, médecins russes, le développement et le raffinement du ” Feather Lift ” ou lifting sur fils tenseurs.  Cette technique peut être complémentaire au lifting classique ou une technique complète en soi.

LES FILS TENSEURS, GÉNÉRATEURS DE COLLAGÈNE

Les fils de polydioxanone (connus sous le nom de P.D.O) sont des fils synthétiques de qualité médicale, biodégradables. Ils sont couramment utilisés en chirurgie depuis plus de 15 ans. Ils sont constitués d’une matière inerte, n’occasionnant pour ainsi dire pas de réaction de rejet de la part des tissus.

Cette nouvelle technique esthétique met à profit le rôle stimulateur de collagène des fils tenseurs. Il faut mentionner que les docteurs Marlen et Sulamaridge ont été les précurseurs de l’utilisation de fils tenseurs. Depuis, cette technique s’est raffinée et utilise surtout des fils résorbables (PDO). Ceux-ci viennent de forme, de grosseurs et de longueurs différentes selon l’application indiquée. Ils peuvent être avec ou sans aspérités (petits crochets), torsadés ou lisses. Ces fils vont se résorber après 4 mois en laissant alors les bienfaits du rajeunissement cutané qui sera maintenu pour une période d’environ 12 mois.

Ces fils stimulent les mécanismes de réparation tissulaire naturels et provoquent la formation de nouveau collagène, d’élastine et aussi d’acide hyaluronique. Ceci donne lieu à une amélioration à la fois de la texture, du tonus et de l’élasticité de la peau. On observe également une atténuation des rides et ridules. L’utilisation de fils sera répétée après 3 mois pour plus d’effets ou sur une base annuelle pour maintenir l’effet obtenu.

En quoi consiste la procédure ?

La technique consiste à positionner les fils de polydioxanone (P.D.O) sous la peau, en utilisant de fines aiguilles ou canules (longues aiguilles au bout non tranchant). L’intervention est très simple, sécuritaire et ne demande ni incisions ni coupures. Il s’agit d’une technique d’injection comme pour les volumisateurs dermiques ou le BotoxR, mais qui laisse  juste un fil. Elle ne nécessite qu’une simple application d’une crème anesthésique locale au besoin. On peut comparer la sensation ressentie à celle de l’acuponcture.

COMMENT FONCTIONNENT LES FILS TENSEURS ?

On utilise des fils avec des petites aspérités afin de permettre un meilleur ancrage à la peau dans le but de la tendre et de la supporter dans un sens antigravitaire. Il ne s’agit pas d’enlever de la peau comme avec une chirurgie. Le lifting obtenu est le résultat des mécanismes de guérison qui feront contracter la peau et stimuler la formation de collagène autour des petits spicules. Ceci amène une plus grande fermeté des tissus et un meilleur tonus, d’où l’effet liftant. Les fils tenseurs sont indiqués pour le relâchement des joues, du cou, du front, du décolleté, mais aussi pour le ventre, les cuisses, les fesses et les bras.

On utilise aussi des fils lisses surtout si l’on désire un effet hamac ou de support, par exemple pour une peau mince qui froisse au dynamisme souvent observé sur les joues ou aux lèvres. Le cou et décolleté dont la peau s’amincit avec le temps sont également de bonnes indications. Les fils sont souvent positionnés en toile pour une formation plus étalée de collagène. Ils sont aussi de plus petits calibres (aussi petits qu’un cheveu) et posés en plus grande quantité, entre 40 et 50 fils par région.

Les fils torsadés sont utilisés lorsqu’on recherche un effet de volume, surtout lorsqu’il s’agit de défauts localisés. Ils s’adressent à de petites surfaces telles que : correction post face-lift, lèvres, dépressions cellulitiques.

EST-CE QUE LE LIFTING SUR FILS TENSEURS EST LA MEILLEURE SOLUTION POUR MOI ?

L’intervention de type liftant (fils avec aspérités) est particulièrement indiquée chez les gens de 35 à 50 ans qui présentent un relâchement léger à modéré des joues, du rebord mandibulaire (bajoues) et également du sourcil. L’apparence de la peau sera améliorée en étant plus ferme, plus épaisse et aura un meilleur tonus. Le lifting sur fil s’utilise soit comme un complément au facelift conventionnel soit lorsque l’on désire corriger un léger relâchement de la peau. Cette intervention pourrait être une solution de rechange à un lifting classique dans la situation où l’on désire une amélioration sans chirurgie ou lorsqu’il y a une contre-indication à une chirurgie. Ces fils peuvent également être utilisés sur d’autres parties du corps dans le même contexte où une chirurgie est contre-indiquée.

Les fils lisses et torsadés sont utilisés à tout âge lorsqu’on constate un besoin de tonus ou de volume. Ils contribuent tout comme pour les fils avec aspérités au lissage et au maintien de la souplesse de la peau. Les rides et ridules sont aussi améliorées.

QUELLES SONT LES CONTRE-INDICATIONS ?

Lors de l’évaluation médicale, Dre Bernier déterminera si vous êtes un candidat pour le lifting sur fil. Certaines conditions pourraient causer préjudices à une bonne guérison ainsi qu’aux résultats désirés. Une grossesse, l’allaitement, la présence d’infection locale ou de cancer, un historique de diabète, de maladie auto-immunitaire, de cicatrice vicieuse ou d’anomalies de la coagulation représentent, entre autres, des contre-indications.

L’exposition au soleil n’est pas une contre-indication. Le lifting sur fils tenseurs peut se faire toute l’année.

 

QUELLES SONT LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE AVANT UN LIFTING SUR FILS TENSEURS ?

Les mêmes précautions que vous devez prendre avant des injections volumisantes.

  • Avoir une peau saine, sans signe d’infection ou lésion, pas de maquillage, utiliser un antiviral au préalable si vous avez un historique de feu sauvage dans la région à traiter.
  • Deux semaines avant l’intervention, il est suggéré d’arrêter la prise de médicaments, suppléments ou aliments pouvant augmenter les saignements (anticoagulants, aspirine, anti-inflammatoires, alcool). Une liste vous sera remise au besoin.

 

APRÈS L’INTERVENTION :

Afin de permettre la formation de tissus cicatriciels autour des fils et de favoriser leur maintien, il faut éviter les mouvements de mastication excessifs (ne pas mâcher de gomme). Évitez aussi de manipuler le site comme effectuer d’importantes pressions sur la peau ou des tractions à contresens. Vous pouvez appliquer du maquillage après 12 heures. Démaquillez doucement sans frottement excessif. La plupart des personnes ayant subi l’intervention choisiront de reprendre leurs activités normales la journée qui suit. Il peut y avoir une certaine sensation d’inconfort ou raideur. Il est permis d’utiliser du TylenolR (acétaminophène) toutefois les anti-inflammatoires tels que AdvilR (ibuprofène) sont à éviter, car ils peuvent contrecarrer la formation de nouveau collagène.

  • Pendant les 7 jours, suivant le traitement, évitez de subir d’autres interventions telles que BotoxR, injections volumisantes ou peelings.
  • Pendant 2 semaines, lavez normalement le site sans massages ou frottements.
  • Évitez d’étirer le site pendant un mois après votre traitement.
  • Pendant 10 semaines, évitez les techniques telles que l’IPL, le laser ou la radiofréquence, car elles dégagent de la chaleur près des sites du traitement.

QUE PEUVENT-ÊTRE LES EFFETS SECONDAIRES ?

Les plus fréquents :

De petits bleus (environ 10 % des cas) et un léger gonflement (œdème) des tissus peuvent survenir. Le maquillage est permis après 12 heures.

La complication la plus fréquente (de 2,5 à 15 % des cas, selon les études) est le déplacement du fil à travers la peau avec une des extrémités émergeant à la surface de celle-ci. Le fil est alors simplement retiré. Il sera réimplanté ultérieurement. Cela survient surtout avec l’implantation des fils lisses.

Une petite bosse peut parfois être visible, particulièrement aux extrémités des fils avec aspérités, celle-ci va se résorber spontanément.

Une asymétrie est possible particulièrement si celle-ci était déjà présente.

Il peut également s’avérer souhaitable d’implanter d’autres fils habituellement après 3 mois, afin de compléter le processus.

Effets secondaires moins fréquents :

Une infection est toujours possible, mais très peu fréquente si l’on respecte bien les conseils de soin. Lors de l’apparition de rougeur, une consultation médicale confirmera alors le diagnostic et des antibiotiques vous seront prescrits.

De façon plus exceptionnelle, une induration (appelée aussi granulome) ou une atteinte d’un nerf peuvent se produire.

ÉVOLUTION :

Après deux à trois semaines, vous noterez un premier effet visible d’environ 30 % . Par la suite, le processus de formation de collagène se complétera sur une période de 3 mois au terme de laquelle une autre intervention peut s’effectuer au besoin. L’effet est de longue durée, jusqu’à un an. On suggère un traitement de suivi annuellement, car les tissus continuent à subir les processus du vieillissement.

EN CONCLUSION

Le lifting sur fils tenseurs est une technique qui est à la fois une alternative et un complément aux techniques de rajeunissements peu invasifs. Elle met à profit les processus naturels de guérison du corps humain.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur cette technique révolutionnaire et pour obtenir une consultation avec Dre Bernier, à Montréal, Sherbrooke ou Val-d’Or.

Avis légal © Copyright 2019, Tous droits réservés