Acides Hyaluroniques

QU’EST-CE QUE L’ACIDE HYALURONIQUE?

 

L’acide hyaluronique est un polysaccharide présent dans l’espace intercellulaire de tous les tissus et chez toutes les espèces animales. Il forme une structure à la fois souple et rigide ayant un rôle de support d’élasticité et d’hydratation. Les protéoglycans contenus dans l’acide hyaluronique permettent de lier des molécules d’eau pour plusieurs fois son propre poids. C’est ce qui donne du volume aux tissus.

De source non animale, il résulte de la technologie de biofermentation. Il est ensuite stabilisé grâce à de minimes modifications chimiques pour prolonger sa durabilité (de 7 à 12 mois), une propriété particulièrement intéressante! De fait, habituellement, les implants biodégradables perdent progressivement du volume. Les acides hyaluroniques maintiennent pour ainsi dire leur volume lors de la phase de dégradation.

Grâce à sa grande propriété à conserver l’eau (jusqu’à 1000 fois son poids), il remplacera la perte progressive de ses ponts de stabilisation lors de la dégradation par des molécules d’eau, jusqu’à ce qu’il ne reste plus assez de matrice pour soutenir la correction.

Vous pouvez consulter le curriculum détaillé de Dre Bernier sur demande à la clinique.

Que peut-on traiter avec l’acide hyaluronique ?

Les corrections possibles sont nombreuses : rides de la glabelle, du sillon nasogénien, de la marionnette, fines rides des lèvres et des yeux, augmentation de volume (joues, menton, lèvres), définition du contour des lèvres, correction du creux lacrymal (cerne sous les yeux). 

D’autres options d’intervention

Selon le défaut à corriger, l’importance du soutien, la finesse ou la profondeur de la ride, le volume désiré, votre médecin choisira un produit dont les molécules sont de grosseurs différentes : Fine LinesMD, RestylaneMD, PerlaneMD, TeosyalMD : global – kiss – deep. Ils partagent les mêmes propriétés avantageuses – transparence, origine non animale, fluidité, concentration identique – mais se placent à des profondeurs différentes dans la peau. 

Plusieurs types d’implants injectables sont actuellement disponibles. Le Dre Bernier pourra vous conseiller sur leurs indications. Certaines situations sont mieux traitées par une chirurgie comme le lifting ou la blépharoplastie, alors que parfois des techniques complémentaires comme la subcision, le lifting sur fil, la microdermabrasion, le radiophotorajeunissement rehausseront les résultats attendus. 

Le volume lift, ou lift liquide du visage s’effectue avec l’injection de plusieurs seringues d’acide hyaluronique aux endroits stratégiques du visage. Les études permettent de constater un rajeunissement de 6 à 9 ans après seulement 2 à 4 semaines. On note également une durabilité supérieure de la correction lorsque des volumes important sont utilisés.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20100271

Questions fréquemment posées sur l’acide hyaluronique

Y a-t-il des contre-indications ?
On évite les traitements chez les femmes enceintes, car aucune étude n’a été faite chez celles-ci. De plus, il ne doit pas être injecté dans une zone où un implant permanent a été placé , ainsi qu’une zone où il y a présence d’inflammation ou d’infection.

Y a-t-il des précautions à prendre ?
Afin d’éviter un risque d’inflammation sur une zone récemment perturbée, il est préférable, pour quelques jours, d’éviter une exposition à la chaleur cutanée ou au froid extrême. Vous pouvez maquiller la région traitée après 1 ou 2 heures.

Y a-t-il des effets associés ?
Des réactions habituellement reliées aux injections peuvent survenir telles que rougeurs cutanées, gonflement tissulaire, sensibilité, démangeaisons et parfois décoloration au point d’injection. Ces réactions se résolvent en général spontanément entre 48 et 72 h après, et parfois jusqu’à 7 jours pour la lèvre.

Y a-t-il des effets indésirables ?
On rapporte dans 1 cas sur 2000 une réaction d’hypersensibilité consistant en un durcissement et un épaississement d’un tissu, parfois associée à une rougeur et une sensibilité au site de l’implant. Ces indurations peuvent parfois durer jusqu’à 4 semaines après les injections. Elles ont été décrites comme légères, modérées et se résolvent spontanément au bout de 2 semaines en moyenne.

Bien qu’aucun cas en n’ait été rapporté, l’injection d’un implant d’acide hyaluronique dans un vaisseau pourrait compromettre la circulation et occasionner une perte de tissus (nécrose avec ou sans cicatrice).

Est-ce douloureux ?
Un certain inconfort est attendu mais tolérable. Toutefois, en ce qui concerne la lèvre, zone la plus sensible du corps, elle requiert habituellement une anesthésie locale.

Voir les avant/après

Avis légal © Copyright 2017, Tous droits réservés