Redressement frontal

Redressement frontal par endoscopie

Qu’est-ce que le redressement frontal par endoscopie? Ce procédé permet de redraper le front, les sourcils et les paupières en limitant l’importance des incisions et surtout en préservant habituellement la sensibilité des tissus. Après une anesthésie locale, le médecin fera quelques petites incisions (3 à 5) d’environ 1 à 2 cm derrière la ligne frontale des cheveux. À travers ces petites ouvertures, il introduira l’endoscope (lentilles à fibres optiques) relié à une caméra branchée sur un téléviseur. Ainsi, on peut visualiser l’intervention effectuée avec des instruments spécialisés qui permettent de préserver les nerfs, de redraper la peau et aussi de réduire la force des muscles responsables des rides qui labourent votre front. Ensuite, la peau du front et des sourcils est fixée à sa nouvelle position, puis les incisions sont refermées.

On peut déjà constater un front plus lisse et une élévation assez considérable au niveau des sourcils. Ce sont les propriétés contractiles de la peau qui permettront le lifting (redrapage) du front, des sourcils et de la paupière supérieure sans qu’il soit utile d’enlever de la peau ni de faire une incision d’une oreille à l’autre tout le long de la ligne frontale des cheveux, ce qui est nécessaire lorsqu’on utilise des techniques sans endoscope. 

Quels sont les avantages de l’intervention ?

Cette technologie a été développée dans le but de diminuer les traumatismes à la fois de la peau (limiter les cicatrices), des nerfs et des cheveux en minimisant la perte de sensibilité cutanée ainsi que la perte des cheveux. Les saignements et les gonflements sont également réduits. Dans l’ensemble, le temps de la convalescence se trouve raccourci.

Est-ce la meilleure solution pour moi ?

L’efficacité des subcisions est basée sur deux mécanismes conjoints d’activité. D’abord, on dégage sous la peau les fibres de tension en les fixant aux structures sous-jacentes pour surélever la peau. Ensuite, on produit un petit traumatisme contrôlé qui suscite les mécanismes de réparation tissulaires avec comme résultat la formation de tissu conjonctif comblant ainsi le site de dépression. 
Le redressement frontal est une intervention appropriée si vous avez des sourcils tombants, une paupière supérieure lourde ou des rides prononcées entre les sourcils. On pratique une telle intervention le plus souvent chez les personnes d’entre quarante et soixante-cinq ans. Cependant, il arrive régulièrement qu’on procède à cette intervention à un âge plus précoce lorsque les circonstances y sont favorables. 

Si vous voulez anticiper l’effet que pourrait avoir un redressement frontal sur votre apparence, vous pouvez placer vos deux mains par-dessus vos sourcils et à côté de vos yeux, et pousser délicatement votre peau du front vers le haut. Le résultat recherché est un arc sourcilier plus lisse et une apparence plus jeune. 

Envisagez-vous procéder à un redressement frontal ?

Chaque fois que vous désirez subir une intervention pour des raisons médicales ou esthétiques, le choix de votre médecin est de la plus haute importance. Non seulement doit-il maîtriser à l’excellence les techniques médicales et chirurgicales, mais aussi doit-il faire preuve d’une main et d’un goût d’artiste lorsqu’il s’agit d’une intervention ayant des conséquences esthétiques. 

Durant la consultation, le médecin évaluera la structure de votre visage, la condition de votre peau et de votre cuir chevelu pour établir une stratégie chirurgicale. Une liste complète de vos antécédents médicaux sera établie afin que votre médecin puisse évaluer et prendre en considération tout facteur qui pourrait augmenter ou modifier les risques inhérents à toute chirurgie. 

Pour une chirurgie élective, un bon état de santé et des attentes réalistes sont de rigueur. Ensuite, une description détaillée de l’intervention, des moyens d’anesthésie, des soins après l’intervention ainsi que de tous les risques et coûts impliqués vous sera expliquée. 

Les techniques endoscopiques modernes disponibles diminuent davantage l’importance des incisions et permettent leur invisibilité après la guérison. Votre médecin sera en mesure de vous aider à choisir la procédure la mieux adaptée à votre situation individuelle.

Questions fréquemment posées sur le redressement frontal (endoscopie)

Quelles sont les limites de l’intervention ? 
Bien que la peau soit tendue et le sourcil relevé, il peut persister un excédent de peau de la paupière supérieure. Une blépharoplastie (chirurgie des paupières) pourra compléter la correction. De même, les ridules du front, bien qu’atténuées, pourront bénéficier des techniques complémentaires correctives telles que les implants injectables. Un effet bénéfique du redrapage frontal est d’atténuer de façon partielle et parfois complète la fonction des muscles responsables du froncement et des rides de la région glabellaire (entre les deux sourcils). Le BotoxMD peut être au besoin utilisé au retour de la fonction musculaire.
 
À quoi peut-on s’attendre après l’intervention ?
Des pansements devront être changés le lendemain de l’intervention où il vous sera également possible de vous laver les cheveux. Il est possible d’utiliser du maquillage dès la deuxième journée post-opératoire. Toutefois, si une intervention pour les paupières a été réalisée en même temps, il faudra patienter jusqu’à 7 jours, donc après que les points soient enlevés. Des gonflements et des ecchymoses disparaîtront après 10 à 14 jours. Dès lors, des modifications mineures seulement s’effectueront afin d’obtenir l’apparence souhaitée.
 
Les résultats sont-ils permanents ?
Comme toute autre intervention esthétique visant à atténuer les effets du vieillissement, le lifting frontal endoscopique n’a pas la prétention d’arrêter le processus de vieillissement. Cependant, il est rarement nécessaire d’y avoir recours une deuxième fois lorsque l’intervention a obtenu des résultats optimums.

Avis légal © Copyright 2017, Tous droits réservés