Lifting

Le vieillissement du visage est le fruit d’une multitude de facteurs : hérédité, âge, environnement (soleil, vent, froid), variation de poids, mimiques faciales excessives. Ce même vieillissement comporte diverses composantes : altérations de la peau (fines ridules, peau plus épaisse, etc.), relâchement et perte d’élasticité de la peau et des muscles, amincissement des os et du coussin graisseux. Les redrapages n’arrêtent pas le processus du vieillissement, mais modifient certaines séquelles du vieillissement afin de procurer un aspect rajeuni.

Que peut-on traiter avec le lifting ?

La rhytidectomie faciale a pour but de retendre la peau relâchée des tiers moyen et inférieur du visage et du cou. 

Les défauts de volume, comme l’accumulation graisseuse localisée aux bajoues et au cou, bénéficieront d’une liposuccion. Pour des modifications du centre du visage (yeux, front, lèvres) et des tempes, d’autres techniques (ex., le lifting frontal endoscopique, la blépharoplastie) devront être ajoutées au lifting soit en même temps que ce dernier ou quelques temps après. Même si le lifting tend la peau, il n’en modifiera pas la texture pas plus que les défauts de surface (pigmentation, fissures, ridules, etc.). Pour ces défauts, des techniques complémentaires pourront être utilisées ( peelings, implants injectables durables ou résorbables, microdermabrasion, radiophotorajeunissement, etc.). 

Pour les rides d’expression apparentes seulement lors de mimiques faciales, donc inexistantes au repos, le traitement d’injections de BotoxMD pourra s’appliquer. 

Les liftings connaissent un regain de popularité incontestable depuis l’amélioration des techniques chirurgicales : liposuccion, endoscopie, utilisation de scellant à tissus, cicatrices moins longues et moins évidentes, anesthésie locale, etc.

Est-ce pour moi ?

Le processus de vieillissement est individuel et influencé par des variables contrôlables (soins de la peau, protection solaire, poids idéal) et d’autres non contrôlables (génétique, âge). Ce qui détermine le temps idéal pour recourir à une correction demeure votre propre appréciation face au miroir et non pas votre âge réel. Plus la personne est jeune, que la qualité de ses tissus et son état de santé sont bons, moindre sera l’étendue de la correction à effectuer. La guérison sera plus aisée et les résultats, meilleurs. Plus la personne est âgée, plus les corrections à apporter seront importantes et les résultats, gratifiants.

Avant l’intervention

En préparation à l’intervention, des instructions précises vous seront données dans le but de maximiser les résultats et de minimiser les complications. Ainsi, comme le tabac diminue la circulation sanguine de la peau, il faudra cesser de fumer pour s’assurer d’une bonne guérison. 

Également, plusieurs substances peuvent occasionner des saignements (alcool, Aspirine, etc.). Une liste détaillée des substances à éviter vous sera remise par l’équipe du Dre Bernier. Lors de votre consultation, une évaluation de votre état de santé déterminera la pertinence de passer des examens de laboratoire préopératoires. La veille et le matin même de votre intervention, vous aurez à faire un shampooing pour vos cheveux et un bon nettoyage de votre peau à l’aide d’un savon antiseptique. Certains médicaments pourront également être pris avant l’intervention. 

Pendant l’intervention

L’intervention a lieu en clinique privée en chirurgie d’un jour. Habituellement, le lifting est effectué sous anesthésie locale précédée, au besoin, d’une médication pour faciliter la détente. Ce type d’anesthésie permet de mieux évaluer le tonus musculaire et l’effet de la mimique sur le « redrapage ». 

Au devant, l’incision débute à la racine des cheveux, passe devant le contour supérieur de l’oreille, se poursuit à l’intérieur de celle-ci (parfois devant pour les hommes), puis passe dans le sillon du contour du lobe et continue au dos de l’oreille pour se terminer dans le cuir chevelu. 

Après l’incision, le médecin dégage du visage et du cou la peau à tendre. Ensuite, les surplus de gras seront taillés et amincis, puis les muscles seront tendus et réorientés vers le haut. Finalement, après une vérification minutieuse de l’absence de saignement, le médecin repositionnera la peau en excisant l’excédent afin de permettre à la peau d’épouser fidèlement les formes naturelles de votre visage. Divers points de suture seront utilisés. Pour les sites exposés (devant l’oreille), les points seront enfouis sous la peau, donc non apparents, alors que des fils ou broches seront utilisés au niveau du cuir chevelu. 

Le médecin travaille le premier côté puis le second, portant la durée de l’intervention à entre 2 et 4 heures selon la complexité du travail. Un pansement est appliqué par le médecin autour du visage et de la tête et sera enlevé le lendemain, lors de votre première visite postopératoire. Un support mentonnier léger sera alors utilisé pour quelques jours. 

Après l’intervention

Voici quelques informations concernant les premiers jours postopératoires.

  • Le lifting n’occasionne pas en soi beaucoup de douleur. On parle surtout d’un léger inconfort, ce qui vous permet de voir à vos soins d’hygiène personnelle et de réaliser votre routine habituelle (toujours en vous assurant de ne pas faire d’efforts). Une légère sensation de peau tendue (particulièrement derrière l’oreille et dans le cou) est tout à fait normale pour quelques semaines (3 à 4).
  • Comme toute intervention au visage, il est possible qu’apparaissent des ecchymoses (bleus) et un gonflement des tissus. Ceux-ci seront à leur maximum la deuxième et la troisième journée postopératoire, puis s’atténueront progressivement sur une période de 10 à 14 jours.
  • Bien qu’un shampooing soit permis le jour suivant l’intervention, il faudra s’assurer que ce dernier soit fait en toute délicatesse. Il en va de même pour les soins de la peau du visage puisqu’il est possible d’avoir une diminution transitoire de la sensibilité pour quelques jours. Vous devrez attendre l’autorisation de votre médecin avant de procéder à des colorations ou à d’autres altérations de vos cheveux. Habituellement, un délai de 2 à 3 semaines est recommandé.
  • Les sites d’incisions ne pourront être maquillés qu’après qu’on ait retiré les points, soit environ 7 jours plus tard. Les boucles d’oreilles pourront être portées dès que la sensibilité du lobe d’oreille sera rétablie.
  • Il est tout à fait normal de ressentir une baisse d’humeur après ce type d’intervention. Votre visage peut vous sembler étranger, vous pouvez ressentir plus de fatigue (le processus de guérison absorbe de l’énergie) et vous interroger sur le résultat final. Ne vous inquiétez pas outre mesure : il faut laisser à votre visage le temps nécessaire pour passer à travers les différentes étapes de guérison qui peuvent parfois prendre plusieurs mois.
  • Vous serez de retour à vos activités sociales assez rapidement (7 à 14 jours). Toutefois, vous devriez vous abstenir de faire des exercices intenses (culturisme, escalade, judo, karaté, etc.) pour environ de 4 à 6 semaines.

Consultez votre médecin afin d’en connaître davantage sur cette procédure ou toute autre solution et technique complémentaire. N’hésitez pas à communiquer avec l’équipe du Dre Élise Bernier pour plus d’informations ainsi que pour une évaluation personnalisée.

Avis légal © Copyright 2017, Tous droits réservés