Tout savoir sur la liposculpture

Liposculpture

Avec l’approche de l’été, nous devenons de plus en plus conscients de notre silhouette et de ses contours disgracieux. Nous avons tous, à différents degrés, quelques surplus graisseux localisés.

Malheureusement, il se peut que malgré une perte de poids, des efforts pour surveiller son alimentation et en étant actif physiquement, certains amas graisseux puissent être résistants. On constate même alors des pertes là où l’on ne voudrait pas perdre.

Comment la liposculpture peut harmoniser la silhouette?

La liposculpture apporte une correction aux causes de cette dysharmonie de la silhouette. Elle établit quels seraient les correctifs à considérer afin de rétablir cette harmonie et contribuer, ainsi, à une meilleure confiance en soi.

Dre Bernier pratique la liposculpture pour éliminer des dépôts graisseux indésirables, combler des creux ou dépressions ou uniformiser l’apparence de la peau. Autant les hommes que les femmes la consultent pour uniformiser leur silhouette.

Les techniques utilisées pour la liposculpture

La liposculpture peut nécessiter trois types de procédures différentes utilisées soit individuellement ou conjointement afin d’obtenir des résultats optimaux. Les techniques utilisées sont la liposuccion, la subcision et le lipotransfert.

La liposuccion

Aussi appelée lipoaspiration, c’est une chirurgie esthétique qui s’est beaucoup raffinée. Le médecin travaille avec de petites tiges creuses (canules) pour déloger les cellules graisseuses en surplus dans zones traitées. Puis, celles-ci seront aspirées par un appareil à pression négative.

Les cellules ainsi extraites ne pourront pas être remplacées par le corps. En effet, celui-ci ne refait pas habituellement de nouvelles cellules graisseuses dans les régions traitées. C’est ce qui confère son caractère permanent à cette intervention qui vise à remodeler le corps en éliminant les dépôts graisseux récalcitrants. Donc une prise de poids ultérieure, s’il y a lieu, se manifestera surtout aux zones non traitées.

Cette intervention peut être pratiquée sur différentes parties du corps : l’abdomen, les bras, les cuisses, les hanches, les mollets, les genoux, la poitrine ou le cou pour ne nommer que les plus fréquentes.

Pour en apprendre plus concernant la liposuccion, visitez notre page dédiée.

La subcision

La subcision peut être utile pour la correction de petites dépressions localisées, là où la peau a perdu de sa mobilité et adhère aux tissus profonds. Cette situation occasionne des dépressions inesthétiques associées à des refoulements tissulaires (bosses) au-dessus de ces fixations.

On pourrait croire que le problème est un dépôt graisseux suivi d’un creux, mais une lipoaspiration ne corrigerait pas le problème. Ces dépressions sont dues à la traction de la peau par des fibres cicatricielles sous celle-ci. La subcision permet de dégager ces adhérences et de récupérer la mobilité tissulaire. À noter qu’il est fréquent d’observer ces fixations auprès d’anciennes cicatrices particulièrement celles des césariennes.

Les fibres de tension sont dégagées à travers la peau à l’aide d’aiguilles ou lames spéciales. Il n’est pas nécessaire d’effectuer d’incisions cutanées. La peau libérée pourra mieux s’étaler améliorant plis et bosses. Pour des résultats optimaux, il faut parfois :

  • Effectuer un transfert graisseux lorsqu’il persiste une dépression résiduelle
  • Prévenir sa reformation en infiltrant une faible quantité d’acide hyaluronique pendant la période de guérison.

La subcision suscite beaucoup d’intérêt, car elle est sous anesthésie locale et qu’elle ne nécessite pas de convalescence. Bien entendu, on peut observer des ecchymoses et éprouver une sensibilité locale transitoire. Des massages seront à effectuer pour prévenir la reformation des adhérences.

Lipotransfert interne

Dans certains cas, le lipotransfert interne peut être envisagé pour corriger des dépressions ou des irrégularités de la peau. Il permet d’effectuer un genre de nivelage entre creux et bosses adjacentes. Le lipotransfert interne va contribuer à améliorer des zones de dépressions du type cellulite.

Cette technique exige beaucoup de minutie et de dextérité. Les instruments utilisés par Dre Bernier sont très sophistiqués.

Le lipotranfert interne diffère du lipotranfert externe (appelé implant graisseux). Pour l’implant graisseux, les cellules graisseuses sont extraites puis injectées sur un autre site.

 

Les attentes relatives aux résultats esthétiques escomptés d’une procédure de liposculpture doivent être discutées avec Dre Bernier avant de subir l’intervention. Ceci sera fait lors de votre rencontre de consultation à l’une de nos trois cliniques : Sherbrooke, Montréal ou Val-d’Or. Vous pouvez prendre RDV ici.

Avis légal © Copyright 2019, Tous droits réservés