Acide hyaluronique : la molécule qui repulpe la peau

Acide Hyaluronique
L’acide hyaluronique est partout, dans les soins du visage les plus pointus et dans la seringue du médecin effectuant un traitement esthétique.

En effet, les injectables à base d’acide hyaluronique sont les traitements les plus demandés après celles de neuromodulateurs.

Cette molécule suscite de tels engouements et intérêt que l’on ne peut que se poser la question suivante : mais qu’est-ce que l’acide hyaluronique et quels sont ses effets si recherchés ?

Origine de l’acide hyaluronique

Cette molécule de la famille des polysaccharides (sucres) est connue depuis 1934. Naturellement présente dans le corps humain, c’est la peau qui en contient le plus et c’est à cet endroit que cette molécule agit comme une sorte d’éponge à eau. En effet, elle retient l’eau dans les tissus. On doit à l’acide hyaluronique le rebondi de la peau et la fraicheur du teint.

Avec le temps, la production de l’AH baisse de 6 % chaque décennie. Ce processus de vieillissement naturel de la peau entraîne un relâchement cutané et l’apparition des signes de l’âge (rides et ridules).

On peut parer à cette baisse en utilisant des formules synthétisées et redonner et des traitements esthétiques. 

Effets de l’acide hyaluronique

La popularité de l’acide hyaluronique est due à ses nombreuses propriétés. Il permet de repulper la peau et atténue l’apparence des rides et ridules. D’autre part, il fait le bonheur des peaux en manque d’hydratation, tout en relançant la production de collagène et en restaurant l’élasticité de la peau. Résultat : des traits plus lisses et un aspect rebondi.

L’autre avantage ? C’est une molécule qui convient à tous les types de peau sans exception, même les plus sensibles. Et avec le temps, l’acide hyaluronique se dégrade naturellement dans l’organisme avec le temps. 

Quels soins du visage à base d’acide hyaluronique devez-vous adopter ?

Différents types de soins sont disponibles pour compenser la baisse de production naturelle d’acide hyaluronique. 

  • Les crèmes de jour pour une action de surface et un effet repulpant
    La molécule d’acide hyaluronique contenue dans ces soins a un poids moléculaire plus grand. Elles retiennent, de ce fait, l’eau à la surface de la peau pour l’hydrater. 
  • Les masques pour une action revitalisante plus profonde
    Ils peuvent être sous forme de crème ou en tissu. Ils sont plus fortement dosés. La molécule est légèrement plus petite et elle peut traverser l’épiderme. Leur texture hydratante déplisse efficacement les traits et offre une revitalisation plus profonde. Mais l’effet est éphémère. D’où la nécessité d’instaurer ce genre de soin fréquemment. 
  • Les complexes anti-âge pour une action raffermissante
    En plus de l’AH à bas poids moléculaire qui pénètre plus profondément la peau, ces soins contiennent d’autres ingrédients actifs restructurants (le Rétinol, les acides de fruits) ainsi que des antioxydants (comme la vitamine C et E) pour régénérer la peau de l’intérieur. 

Les injections de comblement à l’acide hyaluronique


Une autre alternative pour compenser la baisse de production d’acide hyaluronique est d’en injecter sous la peau pour corriger certains signes de vieillissement ou disgrâces au niveau du visage. L’acide hyaluronique va agir en comblant ou en donnant du volume là où c’est nécessaire.

Contrairement aux molécules d’AH utilisées pour les soins du visage, les acides hyaluroniques injectés vont être déposés en dessous du derme et de l’épiderme pour un effet plus en profondeur. Ce procédé permet de capter l’eau et d’hydrater la peau en profondeur ainsi que de stimuler le collagène.

La mésothérapie

Pour un effet coup d’éclat revitalisant sur le visage, le cou et le décolleté, on procède à des micro-injections d’acide hyaluronique associé à des actifs antioxydants et multivitaminés.

Ce traitement est très recommandé après l’été. Le seul inconvénient c’est que c’est un soin à l’effet éphémère. Nous conseillons donc de prévoir des séances d’entretien. 

Est-ce que l’acide hyaluronique injecté est le même que celui utilisé en cosmétique ?

La molécule de base est la même sauf que l’acide hyaluronique utilisé en injection est réticulé.

C’est-à-dire que les molécules liées entre elles forment un gel viscoélastique. Lorsqu’injecté dans la ride, il comble la dépression formée par celle-ci. D’où le nom injection de comblement. Bien évidemment, l’effet est aussi plus durable aussi, car l’AH est injecté plus profondément.

En fait, plus la réticulation de la molécule est importante, plus le gel est épais et plus il est résistant.

Néanmoins, pour garder l’effet naturel du résultat, il doit rester souple et bouger sous la peau.

C’est là que le savoir-faire du médecin fait toute la différence. 

C’est possible d’associer les injections de comblement à d’autres traitements anti-âge ?

Étant donné que c’est un produit d’origine naturelle, en principe, il ne devrait pas y avoir d’inconvénients à l’associer à d’autres produits esthétiques, comme le Botox par exemple.

Lors de la consultation, votre médecin pourra déterminer s’il n’y a pas de contre-indications.

Une des options les plus fréquentes est d’associer les injections de comblement à des injections de neuromodulateurs pour prolonger leurs effets, vu que les neuromodulateurs relaxent les muscles responsables des rides.

Si vous souhaitez en savoir plus ou prendre RDV avec Dre Bernier pour une consultation à Sherbrooke, Montréal ou Val-d’Or, contactez-nous ici. 

 

 

 

 

Avis légal © Copyright 2019, Tous droits réservés